Quels psychologues ? Une profession imaginée d'une génération à l'autre - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Quels psychologues ? Une profession imaginée d'une génération à l'autre

Abstract

Depuis les années 2000 la question du prolongement de l'adolescence et de l'entrée dans la vie adulte fait l'objet d'études dans les sciences sociales, notamment dans la perspective Emerging Adulthood (Arnett, 2000; Selleri & Carugati, 2011): notion qui réactualise la notion classique de " moratorium " (Erickson, 1950). D'autre part le choix d'une faculté universitaire s'avère d'une importance majeure, compte tenu que ce choix (âge d'entrée : 19 ans) se situe justement dans une période de réorganisation de l'identité personnelle et notamment de construction d'une identité professionnelle. Comprendre quelles sont les images actuelles de la profession de psychologue s'avère donc intéressant par rapport à cette dynamique identitaire. En nous inspirant d'une recherche sur les images de la profession menée dans les années 1980 (Palmonari, 1980), un échantillon de 1400 étudiants italiens (12 Universités) en première année de licence en psychologie a été étudié. Nous avons repris les contenus imagés saillants de la recherche princeps (psychothérapeute, libéro-professionnel, expert interdisciplinaire, clinicien éclectique, activiste politique) intégrés par les profils de cinq Masters en psychologie, proposés par la Faculté de Psychologie de Bologna (psychologie cognitive appliquée; psychologie du travail et des organisations; neuropsychologie et réhabilitation, psychologie scolaire et communautaire). Trente ans après, les images d'une identité professionnelle de psychologue clinico-thérapeute se perpétuent (moyenne sur une échelle 1-7: thérapeute 5,08 ; médiateur 5.08 ; rogersien 5,38; vs. activiste psycho-social 2,42), images confirmées par les choix des profils de Master centrés davantage sur la clinique (moyenne sur une échelle 1-7 : 5,10), la neuro-réhabilitation (4,91), la psychologie cognitive appliquée (4,30), par rapport à la psychologie scolaire et communautaire (4,04) et à la psychologie du travail et des organisations (3,74). Ces représentations identitaires, fortement partagées, sont confirmées du fait qu'aucune des variables socio-culturelles (université d'appartenance, indices socio-culturels ; note finale au baccalauréat) ne donne des différences significatives. Le choix d'un curriculum de Psychologie et le partage d'une image clinico-thérapeute peuvent être interprétés comme la quête d'une identité professionnelle encore socialement reconnaissable et reconnue dans le milieu culturel italien.

Domains

Psychology
Fichier principal
Vignette du fichier
RIPSYDEVE2013-_Selleri.pdf (625.71 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01018916 , version 1 (06-07-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01018916 , version 1

Cite

Patrizia Selleri. Quels psychologues ? Une profession imaginée d'une génération à l'autre. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.287-295. ⟨hal-01018916⟩
330 View
594 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More