La « forme » plus motivante que la santé ? Reconfiguration des pratiques quotidiennes lors du passage à la retraite - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Journal Articles Cahiers de Nutrition et de Diététique Year : 2022

“Fitness” more motivating than health? Reconfiguration of daily practices during the transition to retirement

La « forme » plus motivante que la santé ? Reconfiguration des pratiques quotidiennes lors du passage à la retraite

Silvy Auboiron
  • Function : Author
Jean-Louis Lambert
  • Function : Author

Abstract

Food, physical activity/sedentariness and sleep are three dimensions that contribute, among others, to the development of health problems or the fitness of individuals. They are generally studied separately, whereas they are partly interdependent and often evolve in parallel. This qualitative research conducted among 30 retirees who had been retired for less than one year, from all socio-economic conditions and from three French regions, looks at reconfiguration in daily practices during the transition to retirement. The results show how the perception of fitness is more positive than the dimension of health. For our respondents, the feeling of fitness is homogeneous, despite a socially differentiated state of health. The actions taken to be “fit’ vary according to social category and are generally focused on movement to the detriment of eating and sleeping.
Alimentation, activité physique/sédentarité et sommeil sont trois dimensions contribuant, parmi d’autres, au développement de problèmes de santé ou à la forme des individus. Elles sont en général étudiées de façon isolée alors qu’elles sont en partie interdépendantes et évoluent souvent en parallèle. Cette recherche qualitative menée auprès de 30 retraités depuis moins d’un an, de toutes conditions socio-économiques et issus de trois régions françaises, appréhende la reconfiguration des pratiques quotidiennes lors du passage à la retraite. Les résultats montrent comment la perception de la forme est plus positive que celle de la santé. Pour nos enquêtés, le ressenti de la forme est homogène, malgré un état de santé socialement différencié. Les actions mises en place pour être « en forme » sont variables selon les catégories sociales et globalement axées sur le bouger, au détriment du manger et du dormir.
No file

Dates and versions

hal-03942671 , version 1 (17-01-2023)

Identifiers

Cite

Amandine Rochedy, Silvy Auboiron, Jean-Louis Lambert. La « forme » plus motivante que la santé ? Reconfiguration des pratiques quotidiennes lors du passage à la retraite. Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2022, 57 (6), pp.407-416. ⟨10.1016/j.cnd.2022.07.006⟩. ⟨hal-03942671⟩
14 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More