La dimension affective comme moyen de l’activité et de son apprentissage - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Journal Articles Travail et apprentissages : revue de didactique professionnelle Year : 2020

When the subject invariants lead to rupture – study of the identity-in-act of a teacher

La dimension affective comme moyen de l’activité et de son apprentissage

Abstract

Teaching is a deeply interactive profession (Hochschild, 1983). Over the past two decades, professional didactics has therefore evolve in order to analyse this type of profession better. This paper focuses on how affects and emotions can be taken into account in the professorial interactional activity analyse. Thanks to the identification in the operative model of the concepts, judgments and the affects which organized the activity, this paper shows how the activity of a third year kindergarten teacher is organised during the implementation of a pedagogical innovation (Béchard & Pelletier, 2001). More particularly, it shows how different nature and function of invariants may combine together. In this situation, one can see permanent tensions dued to the incompatibility of the action rules associated with each kind of invariants, which lifts the veil on the identity-in-act of the teacher (Vinatier, 2009).
Inhérente à toute forme d’activité humaine, la dimension affective occupe une place très importante dans les activités complexes au centre des métiers impossibles. Parmi ces métiers, le métier enseignant est particulièrement concerné car il nécessite de fait un engagement affectif considérable pour dépasser les difficultés liées aux activités d’apprentissage. En Didactique Professionnelle (DP), le rôle de la dimension affective en tant que dimension structurante ou organisatrice de l’activité pose une question au cœur des problématiques actuelles de recherche : En DP, les affects sont-ils des organisateurs de l’activité ? Et si oui, comment ? Dans cet article nous montrons qu’en formation des maîtres, la prise en compte de la dimension affective des enseignants participe activement au développement de leur(s) compétence(s) professionnelle(s). Mobilisant les contributions complémentaires de Vinatier, Rabardel et prenant appui sur le concept de « sujet affecté » défini par Pastré, nous proposons une conception renouvelée du « sujet capable » de la DP. La dimension affective y est présentée comme moyen de l’activité enseignante et de son apprentissage.
No file

Dates and versions

hal-03017471 , version 1 (20-11-2020)

Identifiers

Cite

Guillaume G. Gillet, Nina Asloum. La dimension affective comme moyen de l’activité et de son apprentissage : le cas de la formation des professeurs techniques de l’enseignement agricole. Travail et apprentissages : revue de didactique professionnelle, 2020, 20 (1), pp.54-76. ⟨10.3917/ta.020.0054⟩. ⟨hal-03017471⟩
466 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More