De l’exil à l’accompagnement d’une population migrante. L’engagement des antifascistes italiens au côté des paysans émigrés - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Book Sections Year : 2003

De l’exil à l’accompagnement d’une population migrante. L’engagement des antifascistes italiens au côté des paysans émigrés

Abstract

Exil et migration peuvent apparaître, selon les circonstances, en fonction de la relation établie entre deux notions proches ou dans la perspective d’un continuum instaurant de l’une à l’autre toutes les nuances d’une transition progressive. Durant l’entre-deux-guerres, le cas italien permet d’interroger un exemple d’exil politique accompli en parallèle et concomitamment à une émigration de masse. Lors des années vingt, en effet, alors même que le fascisme s’installe au pouvoir, le flux d’expatriation de populations de la Péninsule, devenu considérable depuis le dernier quart du XIXe siècle, se poursuit. C’est dans ce contexte qu’un sous-courant spécifique gagne la partie occidentale du Midi de la France, constituant en quelques années une importante colonie italienne dans cette région, selon une configuration d’ensemble assez originale. L’essentiel de la problématique concerne donc l’adaptation d’une culture d’exil à l’encadrement d’une communauté émigrée/immigrée ; ou comment un engagement orienté de facto en vue de la libération du pays d’origine se double bien vite d’un travail militant directement destiné à accompagner le destin d’une vague migratoire particulière.
No file

Dates and versions

hal-01570372 , version 1 (29-07-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01570372 , version 1

Cite

Laure Teulières. De l’exil à l’accompagnement d’une population migrante. L’engagement des antifascistes italiens au côté des paysans émigrés. Fawzi Boubia. Exil et migration, Cahiers de la MRSH, pp.37-48, 2003. ⟨hal-01570372⟩
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More